LE GRAND ENTRETIEN

LE GRAND ENTRETIENDurée : 11m

Lundi 22 novembre 2021, LE GRAND ENTRETIEN reçoit Conor O'Riain (Directeur général, Ecocem Group)

Ecocem : cinq questions à Conor O'Riain

Le département innovation d’Ecocem a développé un nouveau ciment capable de réduire les émissions de CO2 de l’industrie cimentière de 50%. Une découverte importante qui permet de réduire les émissions associées à la production de ciment.

Qu’est ce que propose votre société Ecocem ?

Le ciment représente 8% des émissions globales de CO2, plus que tous les bateaux, camions et avions du monde réunis. Il est donc incroyablement important de réduire les émissions associés à la production de ciment. IPCC nous dit qu’il faut réduire nos émissions de CO2 de 50% d’ici la fin de la décennie. Ecocem offre donc des technologies et des produits qui ont le potentiel de réduire les émissions de l’industrie cimentière à l’échelle globale de 50%.

De quels produits disposez-vous ?

Nous proposons maintenant les deux ciments les plus bas carbone disponibles en Europe. Développés en partenariat avec des universités (comme ENS Paris Saclay en INSA Toulouse), des entreprises du bâtiment (VINCI) et des cimentiers (Holcim, Cemex), nos solutions innovantes sont les meilleures technologies disponibles aujourd’hui sur le marché pour réduire l’empreinte de la construction.

Comment vous démarquez-vous de la concurrence ?

Notre division « Innovation » a créé un nouveau ciment capable de réduire les émissions de CO2 de l’industrie cimentière de 50%. Il peut être massifié et répond aux demandes du dernier rapport de IPCC. Ce ciment est utilisable avec l’infrastructure existante du béton. Nous nous démarquons ainsi de la concurrence, grâce à la qualité de notre ciment. 

Quel est le rôle d’ArcelorMittal dans votre société ?

ArcelorMittal est un actionnaire de Ecocem France, une des nos filiales. Avoir un partenariat avec le plus grand sidérurgiste du monde est très important car nous dépendons actuellement du laitier granulé, un coproduit issu de la production de l’acier. En travaillant de manière étroite ensemble, nous pouvons même modifier la production de l’acier pour avoir des produits plus performants. L’acier va aussi être décarboné et notre partenariat nous permet de travailler en amont sur cette évolution et sur la façon de travailler. 

Comment gérez-vous votre empreinte carbone au quotidien ?

Nous analysons régulièrement notre impact sur l’environnement et les communautés dans lesquelles nous opérons, ainsi que notre impact sur la société. Par exemple en France, nous avons un comité de diversité où nous faisons évoluer notre entreprise pour améliorer les conditions de travail pour tous et attirer les personnes de divers milieux et horizons. Le COVID nous a appris que beaucoup de voyages peuvent être remplacés par des visios, le contact humain reste important, mais nous avons su le diminuer de manière importante et économiser nos émissions de CO2 de manière importante !