LE GRAND ENTRETIEN

LE GRAND ENTRETIENDurée : 10m

Vendredi 26 novembre 2021, LE GRAND ENTRETIEN reçoit Vincent Harmin (co-fondateur, Nua.ge)

Oxeva : cinq questions à Vincent Harmin

Oxeva a été créée en 2005 à Lyon. Le cœur de métier de cette entreprise est l’hébergement infogéré et haute disponibilité. Les équipes d’Oxeva font en sorte que les sites web et applications des clients soient disponibles 24/7, quel que soit le contexte.

Qu’est-ce qu’Oxeva ?

C’est une société que j’ai créée en 2005 avec mes deux associés Olivier Doucet et Gabriel Barazer à Lyon. Notre cœur de métier c’est l’hébergement infogéré et haute disponibilité. Plus concrètement, on fait en sorte que les sites web et applications de nos clients soient disponibles 24/7, quel que soit le contexte. Pour résumer, Oxeva ne propose pas que des serveurs, mais un service qui repose sur des serveurs.

Qui sont vos clients ?

Nos clients sont des entreprises pour qui la disponibilité et la performance de leur site web ou application ont un impact direct sur le chiffre d’affaires. Cela englobe des secteurs d’activité assez variés, de l’e-commerce jusqu’aux médias en ligne. Nous travaillons notamment avec Le Slip Français, Legallais ou encore HEC Paris.

Dans quel cas doit-on faire appel à vos services ?

Les entreprises font appel à nous quand l’hébergement est un sujet stratégique pour elles, mais qu’elles ont aussi besoin de se concentrer sur leur cœur de business (vendre des slips, publier des actualités, concevoir des jeux vidéo en ligne etc.). Elles nous délèguent donc la gestion de leurs serveurs quand elles n’ont pas le temps, ou l’envie, ou les compétences pour le faire. L’hébergement est un métier à part entière qui ne s’improvise pas. 

Vous venez de créer une nouvelle solution cloud Nua.ge, qu’est-ce que c’est ?

Nua.ge est un cloud public de type IaaS. Une solution 100 % self-service, sans aucune fioriture et qui revient à certains fondamentaux indispensables comme la simplicité d’adoption et d’usage, la lisibilité de la grille tarifaire et la transparence des coûts et des consommations. Et c’est d’ailleurs pour prolonger et souligner cette volonté de simplicité qu’on l’a appelé Nuage et qu’il suffit de taper « nua.ge » dans n’importe quel navigateur web pour y accéder.

Quelles sont vos ambitions ?

À terme, nous souhaitons devenir un acteur cloud de référence en Europe. Dans un futur plus proche, nous allons accélérer l’ajout de fonctionnalités sur Nua.ge, sans tomber dans les travers de la complexification évidemment.