LE GRAND ENTRETIEN

LE GRAND ENTRETIENDurée : 11m

Mardi 14 décembre 2021, LE GRAND ENTRETIEN reçoit Matthieu Boyer (directeur général, Sarstedt)

Sarstedt : cinq questions à Matthieu Boyer

La société familiale allemande, fondée en 1961 par Walter Sarstedt, fabrique et commercialise des dispositifs et des consommables pour le secteur médical mais aussi scientifique

Quelle est l’histoire de votre société ?

Sarstedt France est la filiale du groupe Allemand SARSTEDT, société familiale à dimension internationale à travers une présence dans 34 pays. Fondée en 1961 par Walter Sarstedt en Allemagne, la société s’est rapidement développée pour devenir l’un des leaders dans le monde dans le domaine médical, de la biologie et de la recherche et un véritable partenaire pour nos clients et utilisateurs. En France, nous disposons d’un site de fabrication pour les pipettes sérologiques, vendues dans le monde entier. Nous en sommes très fiers. 65 collaborateurs sont mobilisés chaque jour pour répondre aux besoins de nos clients.

Quels types de produits proposez-vous ? 

Nous avons 4 grandes gammes majeures : des dispositifs de Diagnostic In Vitro (matériels de prélèvements biologiques (sang, urine, salive…) pour l’analyse au laboratoire par exemple), de l’automatisation de laboratoire (des instruments de tri, de préparation des échantillons pour analyse…), du consommable plastique de laboratoire, dont on parle beaucoup aujourd’hui dans le cadre de la crise sanitaire : plaques PCR, pointes à filtres, micro tubes, culture cellulaire, etc… et du matériel médical et de transfusion pour les établissements Français du Sang par exemple. Tous ces produits sont fabriqués par notre groupe, et très majoritairement en Europe. Cela faisait sens pour notre fondateur à l’époque, cela en a encore plus dans le contexte d’aujourd’hui !

Comment faites-vous pour être aussi performant dans vos domaines ?

Grâce à l’innovation. C’est le moteur de notre performance. Bien sûr, la technologie est un atout, elle est au cœur de notre ADN, surtout pour la partie production. Mais l’innovation est la clé de notre réussite. En 24 mois, c’est plusieurs acquisitions dans de jeunes sociétés pour renforcer notre proposition de valeur et 4 nouvelles gammes de produits majeures. C’est aussi l’histoire de notre société avec de nombreuses solutions brevetées. Et puis, nous sommes totalement indépendants et tout est internalisé. La crise sanitaire que nous avons traversé a d’ailleurs renforcé notre conviction dans ce modèle. La maîtrise de la chaîne de valeur est primordiale : c’est ce qui fait de Sarstedt un interlocuteur unique, capable de proposer des solutions fabriquées à façon. C’est ce que nous avons réalisé avec un acteur de premier plan, français, qui produit des kits de détection de la COVID 19.

Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents ?

Plusieurs choses. Nous fabriquons 95% des produits que nous commercialisons par l’intermédiaire de nos propres commerciaux. Pas d’intermédiaire B to C, ce qui est très rare sur le marché. Nous sommes des fabricants. La dimension familiale nous différencie également. Nous ne sommes pas « financiarisés », nous ne sommes pas dans une course à la croissance. Et puis notre agilité : notre service client est basé en France. Notre équipe commerciale est experte sur nos gammes produits, le service marketing et support sont également basés en France. Pour le marché Français, tous nos produits sont fabriqués en Allemagne. Notre différenciation : des produits de qualité et « made in Europe », une équipe locale à dimension familiale, très réactive, proche et à l’écoute de nos clients, une présence forte sur le terrain, auprès des utilisateurs.

Quels sont vos prochains challenges à relever ?

Depuis maintenant 3 ans, nous avons commencé une transformation de notre modèle en France. Sarstedt est un grand leader en Allemagne mais également dans beaucoup de pays Européens. L’objectif est de développer le marché français en apportant plus d’expertise et d’accompagnement à nos clients. Nous avons mis en place plus de fonctions supports et plus d’outils pour permettre à nos équipes commerciales d’être plus autonomes et beaucoup plus réactives. En France, nous sommes clairement un challenger sur un marché mature. Mais nous avons une très belle carte à jouer en tant que fabricant de produits de qualité, à l’écoute des besoins et toujours prêt à innover. C’est un besoin grandissant que nos clients expriment.