LE GRAND ENTRETIENlun. 24/01/22

Lundi 24 janvier 2022, LE GRAND ENTRETIEN reçoit Dalila Guillot (fondatrice et présidente, ETF Coaching)


ETF Coaching : cinq questions à Dalila Guillot

ETF Coaching est un cabinet d’accompagnement pour les entreprises, les professionnels et les particuliers, mené par Dalila Guillot. L’objectif est de permettre aux clients d’aller de l’avant, de faire face à leurs inquiétudes et d’associer bien-être et performance en embarquant le collectif humain.

Qu’est-ce qu’ETF Coaching et quel est son but ?

« Devenir le patron de sa propre vie » tel est le crédo d’ETF (Enthousiasme Ton Futur) Coaching. ETF Coaching est un cabinet d’accompagnement pour les entreprises, les professionnels et les particuliers. Auprès des entreprises et des organisations, notre expertise est centrée autour de l’accompagnement aux changements et aux transformations. L’objectif est de permettre à nos clients d’aller de l’avant, de faire face à leurs inquiétudes et d’associer bien-être et performance en embarquant le collectif humain. Auprès des particuliers, nous sommes spécialisés dans les transitions de vie, les jeunes adultes et l’épuisement professionnel. Nous aidons nos clients à clarifier leurs projets et à faire des choix en adéquation avec qui ils sont et ce qu’ils désirent au plus profond d’eux-mêmes.

Qui sont vos clients ?

Aujourd’hui, nos clients sont principalement des dirigeants, des comités de direction, et aussi des managers issus de grands groupes ou de PME. ETF Coaching s’est également spécialisé dans l’accompagnement des femmes et hommes politiques ou publiques, des clubs sportifs professionnels ainsi que des particuliers, notamment les jeunes adultes ou des personnes en questionnement qui recherchent un sens à donner à leur vie.

Quand peut-on avoir recours à un coach professionnel ?

À tout moment, à chaque étape de sa vie personnelle ou professionnelle. Le coaching permet de se poser les bonnes questions et de prendre les bonnes décisions. Il permet d’ouvrir le champ des possibles. Toute personne, équipe ou organisation ayant le sentiment de ne pas avancer peut faire appel à un coach professionnel pour se mettre en mouvement. Faire appel à nous permet un passage à l’action. Cela peut concerner diverses problématiques, qu’elles soient individuelles (épuisement, orientation professionnelle, confiance en soi, gestion des émotions, savoir dire non, etc.) ou collectives (cohésion d’équipe, promouvoir une vision, gestion des organisations, gouvernance, processus, gestion de conflits, gestion du stress et du temps, etc.). La démarche doit être volontaire et non subie.

Qu’est-ce qui vous différencie de vos concurrents sur ce marché très concurrentiel ?

La différence majeure réside au niveau de la démarche entrepreneuriale que nous proposons ainsi que la cible que nous adressons. Notre proposition de valeur consiste en un partenariat et une alliance pour continuer à avancer. Ma croyance fondatrice est que le coaching n’est pas un outil pour régler les problèmes uniquement, il permet aussi à une entreprise qui va bien de maintenir le cap et de continuer à avancer, ce qui lui permet de travailler sur des sujets structurants et de préparer l’avenir sereinement. Notre deuxième singularité est une véritable force, car nous considérons le coaching comme un levier de performance pour les entreprises et les individus. À ce titre, nous proposons à nos clients une démarche de ROI (retour sur investissement), afin que le coaching soit considéré comme un investissement et non comme une dépense.

Quelles sont les difficultés du métier aujourd’hui ?

J’observe deux difficultés majeures : la complexité de l’offre et la reconnaissance du métier. Le coaching est en plein essor car la demande augmente et pour y répondre, le nombre de coachs augmente également. À cela s’ajoute une offre segmentée : coaching individuel ou collectif, coaching de vie, coaching d’organisation, coaching de dirigeants, coaching de particuliers, etc. Il est primordial aujourd’hui de donner les bonnes clés de lecture du marché, afin que les clients puissent s’y retrouver. En tant qu’administratrice au sein de la fédération européenne de coaching, je peux avancer le fait que le métier de coach professionnel est un métier reconnu par l’Etat et que sa régulation est en cours. Les pré-requis pour un coach professionnel sont d’être certifié par une école reconnue, faire preuve de formation continue et adhérer à une fédération de coaching afin d’être rattaché à un code de déontologie. Une autre difficulté est l’amalgame qu’il peut y avoir entre différents métiers de l’accompagnement, notamment entre le coaching, la formation, la psychothérapie, le conseil ou la philosophie. Il appartient à chaque coach et interprofession de maîtriser son positionnement et de pouvoir apporter de la clarté aux clients potentiels sur les différences et les complémentarités de ces différents métiers, tous nécessaires pour former un monde structurant et durable.