LE GRAND ENTRETIENjeu. 03/02/22

Jeudi 3 février 2022, LE GRAND ENTRETIEN reçoit Sébastien Vauclin (chef de produit, Miele)


Miele : Cinq questions à Sébastien Vauclin

Cette entreprise familiale indépendante, fondée en 1899, conçoit, produit et distribue dans le monde entier des appareils électroménagers. Miele, dont Sébastien Vauclin est chef de produit, s’adresse aussi aux professionnels pour le soin du linge et de la vaisselle, le lavage et la désinfection de la verrerie de laboratoire, ou encore pour le traitement de l’instrumentation dentaire.

Quelle est l’histoire de la société Miele et que proposez-vous ?

Miele est une entreprise familiale indépendante qui a été fondée en 1899 par Carl Miele et Reinhard Zinkann et qui est aujourd’hui toujours dirigée par les descendants de ces fondateurs. Elle conçoit, produit et distribue dans le monde entier des appareils électroménagers pour les particuliers (lave-linge, sèche-linge, lave-vaisselle, appareils de cuisson ou aspirateurs). Miele s’adresse également aux professionnels, avec des machines à destination des professionnels pour le soin du linge et de la vaisselle, le lavage et la désinfection de la verrerie de laboratoire ou encore le traitement de l’instrumentation dentaire. La force de l'entreprise réside dans la qualité de sa production et dans l’expertise de ses techniciens spécialisés dans chaque pays. Leur objectif ? Assurer une durée de vie maximale aux produits de la marque, en opposition à l'obsolescence programmée.

Comment répondre à la problématique de l’hygiène dans le traitement de la vaisselle par les professionnels ?

Aujourd’hui, un professionnel de la restauration peut traiter sa vaisselle de trois manières : manuellement, dans un lave-vaisselle à surchauffeur ou dans un lave-vaisselle à eau renouvelée. En matière d’hygiène, le secret réside dans la possibilité de pratiquer un dégraissage efficace et d’avoir une action désinfectante. Dans la situation épidémique actuelle, ce paramètre est de plus en plus scruté par les professionnels. Un lavage scrupuleux permet de nettoyer la vaisselle, mais il est ensuite nécessaire d’ajouter une action chimique ou thermique pour assurer une bonne désinfection. Il faut donc soit utiliser un détergent avec de telles propriétés, et respecter le temps de contact pour son efficacité, soit rincer la vaisselle à haute température.

Quelles solutions avez-vous à disposition pour traiter les exigences particulières en matière d’hygiène ?

La gamme de lave-vaisselle Miele pour les professionnels repose essentiellement sur la technologie dite de l’eau renouvelée. Chaque étape du cycle de lavage s’effectue avec un apport d’eau neuf, et donc propre, par opposition aux lave-vaisselles à surchauffeur traditionnellement employés dans cet univers. Ces derniers utilisent un réservoir renouvelé seulement à chaque cycle. Grâce à l’eau renouvelée, on évite tout renvoi de résidus dans l’eau de lavage, et on garantit une meilleure performance de lavage. L’utilisation d’eau renouvelée est couplée à une pompe de circulation puissante, d’un débit de près de 400l/min, pour assurer un décrassage en profondeur sur deux niveaux de lavage. Pour les clients qui veulent aller encore plus loin, nous proposons aussi une machine qui réalise une désinfection thermique au cours du rinçage final.

Qu’est-ce que cet appareil a de plus que des lave-vaisselles classiques ? 

Dans son mode de fonctionnement, il est semblable à tous les lave-vaisselles à eau renouvelée évoqués précédemment. Sa force réside dans son cycle VarioTD (Thermo-Désinfection) qui assure un lavage parfait, combiné à une désinfection réalisée lors du dernier rinçage. Celle-ci injecte de l’eau chauffée à 93°C pendant 10 minutes, garantissant ainsi une action bactéricide (otite, pneumonie, coqueluche…), virucide (grippe, SARS-Cov2, gastro-entérite…) et fongicide (mycoses, herpès, teigne…). Développé en collaboration avec le WfK, un institut allemand semblable à l’institut Pasteur en France, ce lave-vaisselle permet à Miele d’être un acteur reconnu pour sa performance dans les univers médicalisés et tous ceux dans lesquels l’hygiène a pris une place prépondérante.

Quels sont les prochains défis que Miele va devoir relever ?

Pour les professionnels, nous devons poursuivre notre démarche de développement durable, inscrite dans les gênes de la marque, afin de les accompagner dans les virages écologiques à venir. Cela se traduit dans la conception de nos produits, avec des matériaux toujours plus durables et issus essentiellement de la récupération, ainsi que dans leur utilisation, avec des consommations toujours plus maîtrisées et sans concession sur le résultat. Un autre défi à relever est celui de la recherche de solutions de financement adaptées pour des clients qui sortent d’une crise sans précédent et qui souhaitent bénéficier d’accompagnement. Nous envisageons donc de proposer de la LLD (location longue durée) ou LOA (location avec option d’achat), comme cela se pratique déjà sur les flottes automobiles.