LE GRAND ENTRETIENven. 18/02/22

Vendredi 18 février 2022, LE GRAND ENTRETIEN reçoit Claudio Parrinello (CEO et Cofondateur, PlanetWatch) et Etienne Binant (Conseiller stratégique, PlanetWatch)


PLANETWATCH : cinq questions à Claudio Parrinello

PlanetWatch est une jeune entreprise française innovante, basée dans l’Ain. Elle construit un réseau dense de surveillance environnementale dans le monde entier, ainsi qu’un registre immuable de données de qualité de l’air sur blockchain.

Qu’est-ce que PlanetWatch ?

Planet Watch est une jeune entreprise innovante française basée dans l’Ain qui construit un réseau dense de surveillance environnementale dans le monde entier ainsi qu’un registre immuable de données de qualité de l’air sur blockchain. PlanetWatch est soutenue par le gouvernement français via BPI France, l’incubateur Innogex et le CERN de Genève, étant le premier spin-off du CERN qui exploite la technologie blockchain.

Quel est le but de PlanetWatch ?

PlanetWatch a l’ambition de changer le contexte de la surveillance environnementale à l’échelle mondiale en tirant parti de technologies avancées et de la participation active des citoyens. En encourageant les citoyens à installer des capteurs et à gagner des récompenses pour les flux de données, nous pouvons déployer rapidement des réseaux de surveillance environnementale denses et à faible coût. Actuellement notre focus est sur la qualité de l’air, afin d’identifier et analyser rapidement les pics localisés de pollution en ville, puis fournir des recommandations concrètes aux décideurs. A moyen terme, PlanetWatch va également s’occuper d’autres défis environnementaux, tels que la surveillance de la qualité des eaux.

Pourquoi la surveillance de la qualité de l’air est-elle un défi mondial ?

La pollution de l’air est une menace majeure pour la santé mondiale. Selon l’OMS, chaque année, sept millions de personnes dans le monde meurent de causes liées à la mauvaise qualité de l’air et neuf personnes sur dix respirent un air qui ne respecte pas les normes recommandées. De plus, depuis le début de la pandémie, nous avons encore plus de raisons de surveiller la qualité de l’air car des études scientifiques ont montré une corrélation significative entre l’exposition à long terme à la pollution de l’air et une augmentation des taux de mortalité liés au COVID-19. En particulier, la surveillance de la qualité de l’air intérieur contribue à réduire le risque d’infections virales par aérosol.

Qui sont vos clients ?

PlanetWatch travaille sur la récolte, la validation et l’analyse des données pour fournir des informations pertinentes à des gens ordinaires, pour développer des modes de vie plus sains, des pouvoirs publiques, pour mieux protéger la santé publique, des exploitants de lieux couverts tels que les hôtels, les restaurants, les écoles, les hôpitaux, pour qu’ils puissent proposer un environnement sûr et contrôlé à leurs utilisateurs et enfin à des médias en ligne et développeurs d’applications de cartographie et de santé, pour leur permettre d’indiquer aux gens quand et où la mauvaise qualité de l’air peut affecter leurs déplacements ou leurs activités de loisirs.

Quelles sont les perspectives de développement de PlanetWatch ? 

PlanetWatch est en hyper croissance. Nous avons une forte visibilité aux États-Unis et nous avons récemment reçu une approbation de haut niveau du maire de Miami. Notre défi en 2022 est d’établir une forte présence dans 20 grandes villes dans le monde afin qu’une jeune entreprise française puisse devenir une référence mondiale dans la surveillance de l’environnement. Pour y arriver, nous allons tirer parti de plusieurs excellences françaises, en collaborant avec d’autres sociétés technologies et des conseillers stratégiques de haut niveau tels que Mr. Binant.