LE GRAND ENTRETIENlun. 21/03/22

Lundi 21 mars 2022, LE GRAND ENTRETIEN reçoit Arnaud Franquinet (directeur général, Gandi)


GANDI : cinq questions à Arnaud Franquinet

Gandi est un bureau d’enregistrement de noms de domaine, un hébergeur et un fournisseur de mail et certificat SSL. Arnaud Franquinet, directeur général, raconte comment cette PME de 150 salariés fait perdurer cette success story à la française.

Qu’est-ce que Gandi ?

Gandi est un acteur du numérique depuis plus de 20 ans. C’est une PME française qui propose des services de bureau d’enregistrement de noms de domaine, d’hébergement web, de fournisseur d’e-mails, de certificats SSL. Gandi réalise un chiffre d’affaires d’une cinquantaine de millions d’euros avec une croissance de +12% en 2021, dont 50% réalisés à l’international.

Quelle est l’histoire de la société ?

Gandi est un modèle de success story à la française bâtie sur la confiance client et le bouche-à-oreille. L’histoire commence, il y a 20 ans, avec quelques pionniers de l’Internet libre. Historiquement, Gandi fut en effet le premier registrar français, né en 1999 de la volonté de casser le marché de la vente des noms de domaine et de se poser en alternative face à des monopoles américains en divisant par 3 les prix. Gandi a fait le choix, à l’époque, de vendre des noms de domaines pour une dizaine de dollars quand les concurrents les proposaient pour trente-cinq dollars. La philosophie sous-jacente était de redonner aux utilisateurs finaux la pleine propriété de leurs noms de domaine.

Qu’est-ce qui fait votre particularité ?

En premier lieu, la qualité du service client. Gandi a fait le choix de ni outsourcer, ni offshorer son service client. En investissant sur des équipes pérennes et au contact des développeurs, l’entreprise a créé les bases d’un accompagnement client de qualité. Ensuite, la qualité technique. Cela fait plus de 20 ans que Gandi existe, démontrant le sérieux et la robustesse de sa plateforme technique. Troisièmement, l’offre de services. Gandi s’adresse aussi bien à des individus qu’à des entreprises ou institutionnels. C’est assez singulier dans la profession, la plupart de nos confrères sont spécialisés sur l’un des deux secteurs (BtoC ou BtoB). Et enfin la fidélité à son ADN. Gandi a réussi à embrasser l’évolution des usages, à déployer de nouvelles offres, à ouvrir de nouveaux marchés sans se départir de ses valeurs fondatrices de transparence, de respect des données personnelles et de promotion de l’open source.

Quels sont les avantages pour une société à travailler avec vous ?

D’abord, un avantage éthique. Nous avons toujours fait preuve de transparence dans notre communication et dans l’usage des données de navigation, en optant pour un usage des cookies limité au strict besoin de la navigation et non à des finalités commerciales et marketing. Nous avons fait le choix d’héberger nos données exclusivement au Luxembourg et en France avec une maîtrise technique totale sur nos serveurs. Ensuite, un avantage technique. Choisir Gandi, c’est bénéficier d’une expertise de plus de 20 ans à la fois BtoC et BtoB, ce qui signifie : résilience et pérennité éprouvées de notre infra technique et de nos DNS, l’accès à un savoir technique fort dans le fonctionnement et la maîtrise des noms de domaine, le développement de services sur-mesure pour les grands comptes et les institutionnels et une tarification transparente, sur-mesure et adaptée au client.

Quelle est votre ambition de développement pour Gandi ?

Voir un regain d’intérêt actuel pour l’open source et le respect des données personnelles est une forme de consécration pour un acteur comme Gandi qui n’a eu de cesse de défendre ses positions. Nous ambitionnons clairement de continuer à être l’acteur de référence tech du numérique dans les noms de domaine et le Cloud que nous sommes : un acteur innovant, impliqué et engagé.