LE GRAND ENTRETIENjeu. 31/03/22

Jeudi 31 mars 2022, LE GRAND ENTRETIEN reçoit Laurent Gerin (président, CGI Europe de l'Ouest et du Sud)


CGI : cinq questions à Laurent Gerin

L’entreprise canadienne CGI a pour mission d’accompagner ses clients à travers le monde dans leur transformation digitale. Laurent Gerin, président CGI Europe de l'Ouest et du Sud, revient sur l’accélération du développement du digital ces dernières années et ses enjeux.

Qu’est-ce que CGI ?

CGI est une entreprise canadienne. Il s’agit d’une des plus importantes entreprises de services numériques et de conseil au monde. Fondée en 1976, l’entreprise, qui est présente dans plus de 40 pays, compte aujourd’hui 82 000 professionnels dont plus de 11 000 répartis dans 24 villes en France. CGI a généré, au cours de son exercice financier 2021, des revenus de 8,03 milliards d’euros. CGI accompagne plus de 5500 clients à travers le monde dans leur transformation digitale avec une gamme complète de services et solutions.

Quels services proposez-vous ?

Nous sommes organisés autour de 4 métiers. Le premier est le conseil. CGI conseille les entreprises pour les rendre plus performantes via l’emploi de technologies innovantes, le développement de nouveaux usages pour leurs produits et services et de nouveaux modes d’organisation. Le second est l’intégration de systèmes d’information avec l’intégration d’environnements technologiques plus agiles et performants chez nos clients. Notre troisième métier, ce sont les services managés ou externalisation, nous mettons en œuvre un modèle unique de gestion déléguée. Cela entraîne une réduction des coûts, une productivité accrue et de la valeur ajoutée à tous les niveaux. Et enfin les solutions. CGI crée des solutions spécifiques métier ou sectorielles et propose, à travers cette activité, une approche « End to End » à ses clients, allant du conseil à la maintenance en passant par l’intégration de ladite solution.

Quelle est votre approche, votre particularité ?

J’aimerais mettre en avant deux particularités de CGI, une qui concerne nos clients et une autre nos collaborateurs. L’objectif de CGI est de bâtir des relations de confiance grâce à notre proximité avec nos clients et de leur offrir l’expertise sectorielle et technologique dont ils ont besoin pour répondre aux besoins de leurs propres clients, qu’ils soient consommateurs ou citoyens. Grâce à nos perspectives mondiales et à nos experts locaux, nous élaborons des stratégies et mettons en œuvre des services et solutions qui produisent des résultats tangibles et mesurables. Chez CGI, nous sommes convaincus que notre culture est essentielle au succès de l’entreprise et à sa pérennité. Notre entreprise et nos collaborateurs sont guidés par un rêve : « Créer un environnement où nous avons du plaisir à travailler ensemble et où, en tant que propriétaires, nous participons au développement d'une entreprise dont nous sommes fiers. » C’est pour cela que CGI offre la possibilité à ses collaborateurs d’être propriétaires de l’entreprise via l’actionnariat salarié, et à ce titre d’être associés à la stratégie et au succès de l’entreprise. Cet esprit de propriétaire se manifeste par la liberté pour chaque collaborateur de prendre des décisions dans l’intérêt de ses clients, de faire progresser sa carrière, de prendre part à l’amélioration continue des activités de CGI et de tirer profit du succès de l’entreprise.

Quels sont les enjeux de la transformation digitale des entreprises et de la société selon vous ?

Il est indéniable que la crise du COVID-19 a assis le caractère crucial du numérique dans notre économie et notre société. Sans le numérique, la mise en place du confinement du printemps 2020 n’aurait simplement pas été possible. C’est grâce au numérique que des millions de salariés ont pu être mis en télétravail du jour au lendemain, c’est grâce au numérique que les consommateurs ont pu continuer de s'approvisionner, que les administrations et les services de l'Etat ont pu continuer de fonctionner. Plus que jamais, les entreprises ont pris conscience en cette période que le numérique n’est plus une option, c’est une question de survie. Cela s’applique aux entreprises, mais aussi à la société dans sa globalité. Les chiffres de l’histoire récente nous prouvent que la « servicisation » de notre économie s’accélère. Le secteur tertiaire représente plus de 60% du marché de l’emploi contre seulement 4% pour le secteur primaire. Dans un contexte de véritable guerre des talents, avec près de 80 000 postes qui ne sont pas pourvus dans le numérique en France, il est indispensable d'investir massivement pour doter notre économie des talents dont elle a et aura besoin pour assurer le bon fonctionnement de la société et de ses services qui seront résolument numériques.

Quelles sont les perspectives de développement de CGI ?

Le marché mondial des services informatiques est en forte croissance et nous avons pour objectif de croître dans les années à venir avec de la croissance à la fois externe, par des acquisitions ciblées et organiques. Pour atteindre cet objectif et soutenir notre fort développement, nous avons récemment annoncé un vaste plan de recrutement de plus de 5.000 personnes en Europe de l'Ouest et du Sud dont 3.500 en France en CDI. Plus de 1.500 de ces postes sont des premiers emplois ou des reconversions, parmi lesquels 500 en apprentissage. Former aux métiers du numérique des personnes en reconversion professionnelle, créer des premiers emplois dans ce secteur pour permettre de bâtir des carrières durables est tout à la fois une urgence, pour faire face à la croissance exponentielle de la demande en matière de services numériques, et une immense fierté.