LE GRAND ENTRETIENsam. 14/05/22

Samedi 14 mai 2022, LE GRAND ENTRETIEN reçoit Johan Branca (Directeur général et co-fondateur, Opisto)


OPISTO : cinq questions à Johan Branca

Opisto œuvre au quotidien pour démocratiser l’accès à la pièce automobile d’occasion à l’ensemble des acteurs de l’écosystème. Johan Branca, directeur général et cofondateur, explique comment l’entreprise toulousaine a vu le jour.

Qu’est-ce que Opisto ?

Opisto est une société toulousaine leader dans la distribution de pièces d’occasion via nos marketplaces Opisto BtoC et BtoB. Nous sommes aussi leader dans l’édition de logiciel pour les Centre Véhicule Hors d’Usage (CVHU). Notre société œuvre au quotidien pour démocratiser l’accès à la pièce automobile d’occasion à l’ensemble des acteurs de l'écosystème, depuis la casse automobile vers l’automobiliste, ou encore via son assureur ou son garagiste. Comment ? En proposant un logiciel de gestion aux CVHU, Opisto 360, qui leur permet d’informatiser les stocks et de les diffuser sur nos marketplaces. Nous avons trois marketplaces différentes : opisto.fr pour les particuliers, opisto.pro pour les acteurs de la réparation automobile et opisto.com pour nos clients internationaux.

Quelle est l’histoire de votre société ? De quel constat êtes-vous parti lorsque vous avez lancé Opisto ?

Alors que Laurent Assis-Arantes, entreprend de rénover une 4L avec moi son ami d’enfance pour participer au 4L Trophy, nous avons été confrontés à un réel défi : réussir à identifier les disponibilités des Pièces de Réemploi (PRE) et leur stock au sein de la casse. L’idée d’informatiser les casses automobile a germé. Laurent a décidé d’en faire un cas d’école et présente ce projet lors de sa soutenance. Les réactions ont été unanimes, et l’école a créé un incubateur pour donner vie à ce projet. C’est naturellement que j’ai rejoint l’aventure.

Que propose votre société aujourd’hui ?

Opisto est le moteur de la transition numérique du recyclage automobile. Nous digitalisons l’ensemble de la filière des CVHU grâce à nos connaissances métier et notre solution informatique (DMS), Opisto 360. Également, avec les marketplaces Opisto.fr, Opisto.pro, et Opisto.com, nous offrons aujourd’hui à nos utilisateurs, le plus large stock de pièces automobiles d’occasion issues de l’économie circulaire. Plus de 3.7M de pièces d’occasion tracées, contrôlées, garanties, et au meilleur prix sont disponibles en temps réel sur nos plateformes.

En quoi votre solution digitale permet de réduire l’empreinte environnementale ?

En facilitant l’accès à l’offre de pièces d’occasion, nos marketplaces tendent à réduire la production de pièces neuves qui, de plus est aujourd’hui, est parfois impossible. Ainsi, les usines de production, souvent alimentées en énergies fossiles, tendent à être de moins en moins sollicitées pour la production de pièces neuves. C’est dans ce schéma de réutilisation de l’existant que toute la mission de l’économie circulaire est remplie.

Quels sont vos prochains objectifs à court et long terme ?

A court terme, nous avons pour ambition de continuer de développer nos solutions les plus adaptées pour les professionnels de la réparation en France pour continuer de les accompagner dans cette démarche et les aider à répondre au mieux à leurs obligations. Aussi, nous souhaitons sensibiliser de plus en plus le grand public à cette offre alternative à la pièce neuve. A l’image de BackMarket pour les téléphones ou Vinted pour les vêtements, Opisto rend facile aujourd’hui l’achat de pièces automobiles d’occasion partout en Europe, le tout sans avoir à se déplacer dans une casse automobile.