MES FINANCES EN BREFjeu. 26/05/22

MES FINANCES EN BREF du 26 mai 2022, Votre rendez-vous dédié aux finances personnelles


Le Kakeibo, une méthode simple pour épargner !

Cette méthode japonaise pourra vous aider à mieux gérer vos finances personnelles et surtout, à épargner.

C’est la première journaliste japonaise, Motoka Hani, qui a créé cette tendance lifestyle en 1904. D’abord imaginé pour aider les femmes qui travaillaient à contrôler leur budget, ce livre de comptes pourra vous aider au quotidien dans la gestion de vos finances 

Le Kakeibo : 4 catégories pour gérer votre argent

La première catégirue, nommée “Vital” (dedans, on trouve : loyer, crédit, transports, toutes vos dépenses indispensables). 

En second, la catégorie “Plaisir” : restaurants, les verres entres amis

La troisième, c’est la “culture” : cinéma, théâtre, musées, expositions… 

Pour finir les “extras” ou “imprévus” : la réparation de votre machine par exemple 

L’idée étant donc de noter toutes vos dépenses dans une de ces catégories. 

À la fin du mois, l’heure du bilan sonne et un moment de réflexion s’impose forcément : 

• Combien ai-je dépensé en « plaisirs » ? 

• Pourquoi j’achète ça ?

• Sur quoi puis-je faire l’impasse le mois prochain afin d’épargner plus ? 

En fait, l’idéal est de faire un bilan une fois par semaine pour savoir où vous en êtes, pour pouvoir s’améliorer chaque semaine. 

Pour faire un Kakeibo, c’est très simple : il vous faut seulement un cahier et un stylo (et de l’argent !). 

Les étapes du Kakeibo

Pour commencer, il faut noter vos rentrées d’argent. Ensuite, il faut vous définir un objectif d’épargne, généralement, entre 10 et 15% de votre revenu net ! (Donc si je gagne 2000 euros nets par mois, je peux me fixer comme objectif d’épargner entre 200 et 300 euros). 

Un peu de mathématiques pour terminer : le salaire moins les dépenses obligatoires moins l’épargne envisagée est égal au reste à dépenser. 

Et donc, cela sert à prendre conscience de combien je gagne et de combien je dépense par mois : très concrètement, du train de vie que je mène. 

Le principe et la difficulté du Kakeibo est d’être honnête avec soi-même : les besoins, les envies, et analyser les dépenses inutiles.

C’est une technique simple pour mettre en place des objectifs d’épargne à court, moyen ou long terme. 

Pour aller plus loin, l’auteur Fumiko Chiba a écrit un livre intitulé « Kakeibo, mon carnet de comptes pour gérer son budget et économiser, aux éditions Marabout.