Mercredi 31 mars 2021, BE SMART reçoit Eric Carreel (co-fondateur, ZOOV)

    Disponible en audio

    Apple Podcast, Spotify, Deezer...

Le nouveau leader européen du vélo en libre-service sera-t-il français ?

C’est en tout cas l’objectif affiché par les deux acteurs du vélo en libre-service Smoove et Zoov, qui ont annoncé le 31 mars leur fusion au sein d’une nouvelle entité qui sera dirigée par Ludovic Bertrand, l’actuel patron de Smoove.

Par Côme Dubois

“Le but est de réunir la force de Smoove qui a 50 000 vélos à travers le monde, dans plus de 25 villes et la technologie de Zoov” explique dans BE SMART, Eric Carreel, le cofondateur de Zoov. Un mariage qui s’est opéré autour du développement de la mobilité partagée dans laquelle les deux acteurs ont placé de nombreux espoirs. “Au fond c’est bien plus intéressant d’avoir un vélo quel que soit l’endroit où je suis, que d’avoir mon propre vélo” pense Eric Carreel. 

Ce concept de mobilité partagée présente tout de même de nombreux défis. “La difficulté c’est de s’assurer que ce vélo va être dans la meilleure forme possible, qu’il va être maintenu avec la meilleure efficacité économique, c’est ce que permettent les données et le suivi à distance du vélo” précise-t-il.

Smoove et Zoov ont l’ambition de profiter de l'essor de la mobilité partagée due à la crise sanitaire, pour s’imposer sur ce marché en pleine croissance. “Le Covid a été un phénomène d’accélération pour les raisons que l’on connaît et les villes en ont profité pour accélérer le déploiement des infrastructures spécifiques, et ça partout en Europe” indique le cofondateur de Zoov.