Vendredi 2 avril 2021, BE SMART reçoit Nicolas Maurer (Ceo, Team Vitality)

    Disponible en audio

    Apple Podcast, Spotify, Deezer...

E-sport : les équipes françaises cherchent encore leur modèle économique

Avec 2,5 millions de de fans en cumulés sur les réseaux sociaux, Team Vitality est la première équipe d’e-sport en France. Pourtant, après 8 ans d’existence, elle n’est toujours pas rentable.

Par Côme Dubois

“C’est un nouveau modèle qui se développe et qui est très concurrentiel (...) nous, nous pensons qu’il reste encore trois ou quatre ans avant de bien stabiliser les modèles” analyse Nicolas Maurer, le CEO de Team Vitality. 

Pour autant l’e-sport a su se faire une place dans le paysage sportif français et trouve des revenus auprès des mêmes acteurs économiques que le sport traditionnel. 

Nous avons beaucoup de sources de revenus qui ressemblent à celles du sport traditionnel, comme les droits médias, le merchandising, les partenariats...
explique Nicolas Maurer.

Bien qu’ils ne profitent pas de la rente des droits télévisuels dont jouissent les autres sports, l’e-sport possède d’autres atouts qu’il compte bien exploiter pour atteindre la rentabilité. “Les clubs de sports professionnels sont en train de voir comment digitaliser leur fanbase, pour nous c’est tout naturel car depuis le jour 1 ils nous suivent sur les médias sociaux” résume-t-il.

Le CEO de Team Vitality compte aussi sur la relation spéciale qui existe entre les fans d’e-sport et leurs équipes favorites pour développer son modèle : “cette connexion directe aux fans peut nous permettre de créer de nouveaux leviers de monétisation” espère Nicolas Maurer.