L'invitéSMART IMPACTmar. 27/04/21

Mardi 27 avril 2021, SMART IMPACT reçoit Delphine Smagghe (Senior Vice-Présidente Achat-Qualité-Développement Durable et Communication, Mc Donald's France)


McDonald’s s’engage pour la planète

L'enseigne de fast-food américaine souhaite réduire son impact carbone de 35% d’ici 2030. Un objectif ambitieux qui va modifier en profondeur à la fois le fonctionnement et l'approvisionnement des 1500 restaurants français de la marque.

Parmi les leviers que compte utiliser McDonald’s on retrouve des initiatives telles que la mise en place du tri sélectif dans les restaurants et le retrait des véhicules Diesel de la flotte logistique mais aussi des projets plus contraignants, comme la suppression du plastique et la mise en place d’un approvisionnement durable issu des filières agricoles françaises.

Le géant américain a entamé dès 2009 avec ses partenaires agricoles une grande concertation “pour ne pas imposer de nouveaux cahiers des charges environnementaux mais bien coconstruire avec l’ensemble des filières des solutions innovantes” explique Delphine Smagghe la Vice-Présidente Achats, Qualité, Développement Durable et Communication chez McDonald's France. Par exemple avec la filière bovine nous avons développé un outil qui s’appelle CAP’2ER qui permet aux éleveurs de calculer leurs empreintes environnementales” indique-t-elle. 

McDonald a également choisi de privilégier les produits Made in France qui représentent plus de 75% de ses approvisionnements. “On achète chaque année pour près de 800 millions d’euros de produits d'origine France” révèle Delphine Smagghe.

L'enseigne de fast-food a aussi annoncé en mars qu’elle cessera de vendre des bouteilles d’eau en plastique d’ici la fin de l’année. A la place, les clients des restaurants auront à leur disposition des fontaines à eau pour se désaltérer. “Cela représente à peu près 75 millions de bouteilles par an” précise la Vice-Présidente Achats, Qualité, Développement Durable et Communication chez McDonald's France. Cette dernière indique aussi que l’adhésion des clients est pour le moment “très forte” dans la vingtaine de restaurants français où cette solution est testée pour la première fois dans le monde.

La filière française de McDo n’en est pas à sa première initiative antiplastique. Depuis février ce matériau a déjà été retiré des jouets vendus avec les menus “happy meal” et l’enseigne compte le retirer également de ses emballages d’ici la fin de l’année. “Au final, nous allons éliminer à peu près 10 000 tonnes de plastiques par an” indique Delphine Smagghe.