Vendredi 30 avril 2021, SMART JOB reçoit Frédéric Ivernel (DRH, Théâtre du Châtelet) , Aude de Castet (Vice-Présidente, Démocratie Vivante) et Valérie Ohannessian (Administratrice, Fondation Concorde)

+ plus
    Disponible en audio

    Apple Podcast, Spotify, Deezer...

Réouvertures, un choix sanitaire ou politique ?

Après plus de six mois de fermeture, les bars, cafés, restaurants et lieux de culture s’apprêtent à rouvrir leurs portes aux Français. Un calendrier précis à été annoncé par Emmanuel Macron ce jeudi 29 avril.

Le bout du tunnel ? Ce calendrier en quatre étapes est-il la bonne stratégie ? Selon Valérie Ohannessian, fondatrice de Phemia Conseil et administratrice à la Fondation Concorde “on est en train de construire une sortie qui est bienvenue et nécessaire. On a là un croisement étonnant et troublant entre une incertitude totale (intégrée par les gouvernants et par la population) et en même temps, nécessaire d’un point de vue politique, et surtout, d’un point de vue économique. Nous avions à apprendre à vivre avec cette situation et à organiser une sortie artificielle, d’une certaine façon. On ne va pas basculer d’un monde à l’autre du jour au lendemain.”

Côté culture, il faut aussi organiser l’ouverture des salles de spectacles, de concert et de théâtre : c’est un enjeu économique. Frédéric Ivernel, DRH du Théâtre du Châtelet, indique “c’est surtout un enjeu sanitaire, et un enjeu de plaisir, pour les spectateurs qui pourront revenir dans les salles. Le sujet est de mettre en place les conditions d’accueil les plus favorables pour que les spectateurs puissent revenir avec la plus grande sérénité. Techniquement, on est prêts. On a mis en place des conditions de traitement de cette crise, de façon remarquable depuis un an. Toutes les institutions culturelles se sont mobilisées pour assurer la plus grande sécurité possible pour les spectateurs.” Le vrai défi étant de donner envie aux Français de revenir dans les salles de spectacle en toute quiétude. 

Dans ce débat, Arnaud Ardoin et ses experts passent en revue les dernières actualités. Au programme, réouvertures des commerces, déconfinement, la tribune des militaires, et les élections régionales, dont les deux principaux enjeux sont la sécurité (47%) et le développement économique ainsi que la création d’emploi (39%).