Lundi 3 mai 2021, SMART JOB reçoit David Ifrah (délégué général, Syntec Conseil) , Jean-Laurent Cassely (journaliste, essayiste) et Monique Dagnaud (sociologue, CEMS)

+ plus
    Disponible en audio

    Apple Podcast, Spotify, Deezer...

Surdiplômés, le grand malaise : 20% des jeunes diplômés possèdent aujourd’hui un niveau d’études supérieur à bac+5.

Certains même, cumulent plusieurs masters. Une proportion en croissance selon Monique Dagnaud, directrice de recherche au CNRS : “par rapport aux années 80, où il y avait un peu plus de 25% des jeunes qui passaient le bac, aujourd’hui, il y en a 80 et sur ces 80%, il y en a une partie qui va faire des études supérieures”. Mais être surdiplômé constitue-t-il vraiment un atout dans le monde du travail ?

Concrètement, ces 20% de surdiplômés transforment-ils la France ? "Cette classe diplômée est assez massive, même si ce n’est pas la majorité”, souligne Jean-Laurent Cassely, journaliste et essayiste. “Il y a aujourd’hui à peu près 300 000 jeunes chaque année inscrits dans une filière d’école d’ingénieur ou d’école de commerce. Cela veut dire que dans les “grandes écoles” qui dans les années 70-80 concernaient une infime minorité des jeunes, et aujourd’hui, c’est presque un jeune sur dix. Il y a de nouveaux enjeux d’inégalité entre ces jeunes.”

Selon une étude de Syntec Conseil, 86% des jeunes diplômés de 2020 considèrent que leur recherche d’emploi est plus compliquée que celles des promotions antérieures. Avec la crise persistante depuis plus d’un an, il est difficile, même pour eux, de trouver un emploi. À la fin décembre 2020, 55% seulement des diplômés de bac+5 avaient trouvé du travail. Pour David Ifrah, délégué général de Syntec Conseil, “on a constaté, malgré les efforts que les sociétés pouvaient faire en 2020, que nécessairement, il y aurait un peu moins d’offres d’emploi que dans les années précédentes”

Monique Dagnaud et Jean-Laurent Cassely, les deux co-auteurs du livre “Génération surdiplômée, les 20% qui transforment la France” (ed. Odile Jacob) et David Ifrah, délégué général de Syntec Conseil sont les invités d’Arnaud Ardoin dans Smart Job.