LE GRAND ENTRETIEN

Le Grand Entretien de Yannick Jarlaud (Val Solutions) par Michel DenisotDurée : 9m

Vendredi 11 juin 2021, LE GRAND ENTRETIEN reçoit Yannick Jarlaud (Directeur Général, Val Solutions)

Val solutions : cinq questions à Yannick Jarlaud

Cette startup a conçu Uegar, une plateforme en ligne dont le but est d’améliorer les échanges entre les services de santé des entreprises et les salariés.

Présentez-nous votre société

Val Solutions est une entreprise française de services du numérique, 100% indépendante, leader dans le domaine de la prévention et de la santé au travail auprès des professionnels des services de santé au travail, des entreprises et de la fonction publique.

Les solutions numériques de Val Solutions couvrent aujourd’hui 15 millions de salariés et d’agents de la fonction publique, soit 57 % de la population active en France. 

Quelle est votre vision sur l’évolution de la santé au travail dans les prochaines années ?

La santé au travail sera mobile, décloisonnée et innovante. Les services de santé au travail ont tout à gagner avec l’accélération de la transition numérique. 

Téléconsultation, mobilité, dématérialisation des documents et des échanges, objets connectés (tensiomètre, balance,…), E-learning de sensibilisation et autres outils d’identification et d’évaluation des risques pour la santé au travail, le numérique est devenu un instrument de progrès mesurable pour la santé et la qualité de vie au travail.

À terme, les solutions numériques de santé au travail pourront également permettre à l’État d’agir plus facilement sur la santé de la population active, notamment dans la mise en place de politiques plus efficientes en matière de prévention des risques. Un objectif rendu possible grâce aux nouvelles technologies de Business Intelligence. Des mesures non négligeables quand on sait qu’elles permettent l’anticipation des pathologies professionnelles, des absences et donc d’une plus grande maîtrise des dépenses de santé en France.

Ce virage numérique doit être aussi l’occasion de rapprocher médecine de ville et médecine du travail, qui ont toujours fonctionné l’une à côté de l’autre en silos. La technologie doit donc permettre de favoriser les échanges, pour un meilleur suivi de la santé du salarié.

Quelle est la mission de Val Solutions ?

La raison d’être de notre société est la prévention et la santé au travail. Ces deux facteurs doivent être de véritables leviers de performance pour les entreprises. Nous avons la conviction qu’il n’y a pas de résultats extraordinaires pour les entreprises, sans de bonnes relations avec leurs salariés. Les entreprises doivent préserver l’intégrité physique et morale des collaborateurs et ainsi faire du lieu de travail un territoire d’épanouissement gagnant-gagnant.

Quels sont les apports du numérique concernant la prévention et la santé au travail ?

Val solutions a lancé la première plateforme connectée de santé au travail 100% mobile, fluide et intuitive : Uegar. Il est désormais possible d’effectuer une téléconsultation, d’avoir une plus grande facilité d’accès aux données de santé au travail, et d’accéder aux outils de prévention des risques. Cette plateforme collaborative offre la possibilité d’interagir en ligne et en temps réel entre les services de santé au travail, les entreprises et les salariés. Tout cela, sans compromis sur la haute sécurité des données et l’interopérabilité.

Comment la crise sanitaire a-t-elle fait évoluer le secteur de la santé au travail ?

La crise sanitaire a profondément modifié le rapport qu’entretiennent les Français à leur santé au travail. Aujourd’hui, 82% des salariés jugent important et indispensable d’avoir un renforcement dans le suivi médical au sein de leur entreprise. Un constat d’autant plus significatif après ces 3 périodes de confinement, impliquant la généralisation du télétravail pour une part importante des 26 millions de salariés Français.

Ce contexte sanitaire nous oblige donc à revoir totalement nos manières de travailler, à l’aube d’une réforme du système français de santé au travail à l’enjeu crucial : garantir la bonne santé de la population active française.