LE GRAND ENTRETIEN

Le Grand Entretien de Pierre Errera (EHPAD INVEST) par Michel DenisotDurée : 9m

Jeudi 17 juin 2021, LE GRAND ENTRETIEN reçoit Pierre Errera (Fondateur, EHPAD INVEST)

Ehpad Invest : cinq questions à Pierre Errera

L’investissement en Ehpad est méconnu. Pourtant ce placement présente de nombreux avantages avec entre autres une rente élevée qui est en grande partie défiscalisée.

Quel est votre rôle précisément ?

Nous avons le statut d'agence immobilière. Nous mettons en relation les vendeurs de chambres en EHPAD, particuliers ou professionnels, avec des investisseurs privés ou professionnels. Notre rôle consiste à sélectionner avec soin les différents projets en fonction de critères de qualité : bon emplacement, bon gestionnaire, résidence rentable à la fois pour l'investisseur et le gestionnaire. La rentabilité nette de chaque projet doit être au moins de 4,5 % pour nos investisseurs.

Pourquoi est-il intéressant d’investir dans un hébergement médicalisé ?

C'est un secteur en pleine croissance dû à l’augmentation du nombre de personnes âgées dépendantes en France. La rentabilité est également attrayante car elle atteint entre 4,5 et 5,5 %. La fiscalité du loueur de meublés non professionnel permet de gommer la quasi-totalité des loyers imposables du fait d'un amortissement de la totalité du bien. Pour résumer, pour 100 euros de loyers encaissés, vous déclarez au maximum 20 euros pendant de nombreuses années. Personnellement, je ne connais pas d'autre système aussi performant au niveau fiscal.

Y a-t-il des risques à investir en Ehpad ?

Tout investissement comporte des risques. Même sur votre compte bancaire, en cas de crise, vous pouvez perdre de l'argent. Cela étant, si vous investissez dans un établissement bien géré, bien placé et rentable, le risque devient limité. C'est notre rôle, chez Ehpad Invest, de sélectionner avec soin les résidences que nous proposons. Notre expérience de presque 20 ans dans ce secteur, fait que nous connaissons de nombreux établissements. Nous privilégions les établissements de plus de 70 lits avec unité Alzheimer de préférence et proches de grandes villes.

Qui sont les entreprises avec lesquelles vous collaborez ? Et pourquoi elles ?

Nous collaborons avec ORPEA ou KORIAN entre autres. Ce ne sont pas les seules, mais ce sont les plus importantes. Avec un chiffre d'affaires supérieur à 4 milliards d'euros, ces entreprises sont un gage de sécurité incontestable pour nos clients. Les loyers sont versés tous les trimestres par virement automatique à la même date. Ces entreprises prennent en charge jusqu'aux frais de syndic et tous les travaux. C'est donc une tranquillité d'esprit pour l’investisseur.

En quoi la pandémie a-t-elle influencé votre activité ?

Comme pour tout le monde, il a fallu s'adapter. Nous avions déjà équipé nos collaborateurs d'outils informatiques performants, à la fois pour la gestion de la clientèle et le suivi des dossiers. Depuis plus de deux ans, les signatures des contrats se font également de façon électronique.

Notre chiffre d'affaires a augmenté de façon significative. Notre avenir s’annonce plutôt radieux, c'est pourquoi nous avons décidé de nous diversifier en tant que co-gestionnaire sur des projets en résidence senior.