Mercredi 9 juin 2021, SMART JOB reçoit Eric Gras (Senior Recruitment Evangelist, Indeed) et Roland Gomez (président fondateur, groupe Proman)

+ plus
    Disponible en audio

    Apple Podcast, Spotify, Deezer...

Recrutement, quelles perspectives ?

La reprise est à nos portes. Cafés et restaurants ont rouvert leurs portes avec néanmoins quelques problèmes de recrutement. Quelques secteurs font face à une pénurie de main-d'œuvre. Qu’en est-il du recrutement du côté des entreprises ? Et des candidats ?

La reprise est-elle vraiment là ? Tous les secteurs retrouvent-ils leur niveau pré crise ? Pour Roland Gomez, Directeur Général de Proman, entreprise spécialisée dans le recrutement et le travail temporaire : “Oui, cela repart. En tout cas, en ce qui concerne Proman, on est revenu sur des niveaux d’activité supérieurs à 2019. Il y a quelques mois, on n’en était vraiment pas sûrs. On est au dessus de 2019 mais pour autant, le marché du travail temporaire n'est, lui, toujours pas revenu et nous avons chez Proman, un écart par rapport au marché de 15 points, qu’on est assez fiers d’afficher. Mais attention, on est 10 points en retard par rapport à 2019 sur le marché du travail temporaire. Cela représente à peu près 100 ou 150 000 personnes qui n’ont pas encore repris le travail.” Néanmoins, la relance reste prudente. Il poursuit : “Les signaux sont très positifs, mais pour autant, on n’est pas revenu au niveau de 2019. Méfions nous des comparaisons par rapport à 2020. Certains se font plaisir en disant que par rapport à 2020, ‘on fait un malheur’. Mais il n’y a rien de comparable ! On était à l’arrêt. Il faut garder raison et comparer quelque chose de comparable, en l'occurrence, l’année 2019 qui est sans doute la meilleure.”  

Une relance en demi-teinte ? Les saisonniers ne sont pas là, le secteur de l’agriculture est touché également par un manque de main d'œuvre. Pour Éric Gras, senior recruitment evangelist chez Indeed, moteur de recherche d’emploi, il y a plusieurs réalités, et notamment sur le marché des cadres : “Indeed est un moteur de recherche d’emploi, le premier en France et dans le monde, donc on analyse les comportements des entreprises à travers les offres d’emploi qui sont publiées et aussi du côté du comportement candidat. Ce que l’on voit aujourd’hui, c’est que depuis plusieurs semaines, on a dépassé le niveau d’avant-crise (février 2020). Les offres d’emploi sont fortement à la hausse depuis un mois. Par ailleurs, la France est en retard par rapport à d’autres pays. Les plus en pointe (qui peuvent avoir des crises beaucoup plus fortes quand ça va mal, et des reprises aussi plus fortes), comme les États-Unis ou l’Australie, où les niveaux de reprise sont à +25%, +40%. Mais si l’on se compare à nos voisins européens, on est toujours derrière l’Allemagne ou l’Angleterre. Et sur la France, il y a deux réalités : il y a des secteurs d’activité qui étaient extrêmement touchés qui repartent doucement, mais sur la partie cadre, par exemple, on a retrouvé le niveau de 2019. Donc pendant la crise c’était compliqué de recruter, de trouver des cadres, mais on voit qu’aujourd’hui, ils sont fortement en recherche. 67% des cadres aujourd’hui sont en veille plus ou moins active : ils se posent des questions pour changer d’emploi et 37% disent même être prêts à passer à l’acte demain. Fort à parier qu’après les vacances, à partir de fin août, début septembre, il va y avoir une tension beaucoup plus forte sur le marché des cadres.” Et ajoute sur le secteur de la restauration très touché par le besoin de saisonniers et affecté par les reconversions professionnelles : “il y a 7% des gens qui étaient dans le métier de la restauration qui ont décidé de changer d’emploi ou qui sont en train de faire une reconversion. Là aussi, le marché était en tension. Cela repart tout de suite, très vite parce que les restaurants rouvrent, le tourisme redémarre progressivement, et donc, c'est compliqué sur ces métiers-là. C’est tout le paradoxe : nous sommes encore en crise et on a, pour autant, énormément de mal à recruter sur un grand nombre de secteurs d’activité.”

Quels secteurs recrutent ? Quelles sont les évolutions sur le marché de l’emploi ces derniers mois ? Comment les outils d’Indeed et Proman leur permettent-ils d’analyser le marché de l’emploi ? Pour répondre à ces questions, Eric Gras, senior recruitment evangelist chez Indeed et Roland Gomez, Directeur Général de Proman sont les invités de SMART JOB.