Key Figure du jeudi 10 juin 2021

SMART WORLDDurée : 3m

SMART WORLD du 10 juin 2021

Quelles sont les villes les plus agréables du monde ?

L’Europe n’est plus dans le top 10 quand il s’agit des villes classées parmi les plus agréables du monde …

Ces mois de Covid ont tout chamboulé dans le classement 2021 des villes les plus agréables conçu par The Economist. Auckland, en Nouvelle-Zélande, est en tête du classement. La raison : sa bonne gestion de l’épidémie qui lui a permis de lever les restrictions rapidement. Elle est ainsi passée de la 6ème place à la première. Cette région du monde est particulièrement attrayante car l’Australie présente de nombreuses villes dans le top 10 : Adélaïde, Perth, Melbourne et Brisbane puis Sydney en 11ème place. Les mesures de fermeture de frontières, la capacité des villes à gérer la crise sanitaire et le rythme de déploiement des campagnes de vaccination ont conduit à des changements importants dans le classement. Les villes japonaises d'Osaka et de Tokyo se sont classées respectivement deuxième et quatrième, en raison de leur grande stabilité, politique et militaire. Les seules villes européennes du top 10 sont Zurich et Genève.

De nombreuses villes européennes et canadiennes sont tombées dans le classement…Les conséquences des multiples vagues de confinement, des événements culturels et sportifs restreints, et des écoles et restaurants fermés. Par exemple, Vienne, capitale de l'Autriche, qui se trouve à la première place tout au long de 2018-20, a glissé à la 12e place pour cette année, en raison de la deuxième vague de Covid-19. Hambourg, Francfort et Düsseldorf sont les villes qui ont le plus chuté, d’une trentaine de points chacune. Le bas du classement a connu moins de changements, la capitale syrienne, Damas, étant toujours la ville la moins habitable du monde. L'ascension la plus marquante a été enregistrée par Honolulu, à Hawaï aux États-Unis. La ville a gagné 46 places, 14ème du classement désormais, “grâce à de gros progrès dans la façon de contenir la pandémie et de déployer le programme de vaccination”.

The Economist classe 140 villes chaque année. L’index repose sur 5 critères : la stabilité, la santé, l’éducation, la culture et l’environnement, et les infrastructures. Les notes allant de 1 à 100 reposent sur l’avis d’analystes présents dans les villes. Les données de cette enquête ont été recueillies pendant un mois du 22 février au 21 mars 2021. Les chiffres ont été particulièrement perturbés par cette année particulière. La question reste à savoir si ces changements seront pérennes.

Sibylle Aoudjhane