Vendredi 18 juin 2021, SMART JOB reçoit Pascale Joannin (Directrice Générale, Fondation Robert Schuman) , Stewart Chau (consultant en stratégie d'opinion, Viavoice) et Jean-Michel Garrigues (directeur associé, BLB Associés)

+ plus
    Disponible en audio

    Apple Podcast, Spotify, Deezer...

Europe, relance et déconfinement

Comment l’Europe déconfine ? Comment la France va organiser son plan de relance ? Ce plan est un élément important pour la rentrée de septembre, notamment pour observer la manière dont l’économie française va repartir, avec beaucoup de joie, mais aussi beaucoup d'incertitudes.

Comment se passe le déconfinement et la relance dans les autres pays d’Europe ? Pour Pascale Joannin, DG de la Fondation Robert Schuman : “Tous les pays sont en voie de déconfinement. Pour parler des mesures qui ont été annoncées par le Premier Ministre, nous étions l’un des trois pays à avoir encore un couvre-feu, avec l’Italie (ou le couvre-feu était à minuit dans certaines régions classées jaunes par le gouvernement italien), et la Grèce, à 1h30 du matin, c’est-à-dire entre 1h30 et 5h. Nous étions donc l’un des rares pays à avoir un couvre-feu à 23h.” Et en Allemagne ? “Pour parler de l’Allemagne, sa situation aujourd’hui n’est pas très florissante… Il y a des règles édictées par la Chancelière, et les présidents de régions (Landers) et, en fonction des taux d’incidence, tout est ouvert, enfin c’est relatif car les cafés et restaurants sont toujours fermés, mais si le Lander est supérieur à 100 en taux d’incidence, tout est fermé, il y a un couvre-feu…” Les mesures draconiennes d’Allemagne sont plus dures qu’en France. Pascale Joannin poursuit en parlant de l’Espagne et du Portugal : “Là-bas, par exemple, ils ont déconfiné, les restaurants sont ouverts mais le port du masque est resté obligatoire en extérieur.” Chacun voit midi à sa porte ! Pas de règles communes à tous en Europe ? “Si, si !” ajoute-t-elle. “L’Europe existe parce que nous avons décidé de mettre en commun un certain nombre de règles qui font que l’on va avoir à peu près la même chose. Bien entendu, chaque état fera ce qu’il voudra, mais on sait très bien que les rassemblements importants sont interdits, il y a des jauges. Dans certains pays, pour aller au restaurant, il faut un test ou une vaccination : le passeport vaccinal. Et il sera mis en place le 1er juillet au niveau européen pour permettre aux personnes qui veulent aller en vacances ailleurs que dans leur pays. Cela permettra la libre circulation à l’intérieur de l’Europe, qui a été complètement freinée car on ne pouvait plus se déplacer.”

Le déconfinement s’accompagne d’une amorce de la relance en Europe, et donc en France. Mais selon les sondages des élections régionales, il reste de très fortes inquiétudes autour de l’emploi, de la sécurité de l’emploi et du développement économique. Les entreprises sont-elles vraiment dans une phase de préparation de la rentrée ? Pour Jean-Michel Garrigues, directeur associé en charge des RH et du développement chez BLB Associés : “Cela dépend énormément du secteur d’activité. Il y a des grandes entreprises qui ne connaissent pas la crise, pour lesquelles l’année 2020 s’est soldée par un maintien de l’activité, voire une croissance et l’année 2021 annonce de bons résultats. À l’inverse, il y a des secteurs dont on se dit qu’une fois qu’ils cesseront d’être aidés, il y aura très probablement un nombre de faillites qui ont été artificiellement reportées à cause des aides des pouvoirs publics. Il faut quand même souligner que la France est un des pays qui a fait le plus dans l’accompagnement des entreprises avec des subventions de tous bords.”

Pascale Joannin, DG de la Fondation Robert Schuman, Jean-Michel Garrigues, directeur associé en charge des RH et du développement chez BLB Associés et Stewart Chau, consultant en stratégie d’opinion chez Viavoice sont les invités du Cercle des Experts de SMART JOB.

Pauline GRATELLE