Mercredi 23 juin 2021, SMART JOB reçoit Thierry Hoo (maître artisan, gérant, A la ville à la montagne) et Gilles Attaf (fondateur, Belleville)

+ plus
    Disponible en audio

    Apple Podcast, Spotify, Deezer...

Made in France : quel impact sur nos emplois ?

La fabrication française, pour sauver nos emplois ? Selon l’institut de sondage IPSOS, 79% des consommateurs affirment que la certification Origine France Garantie (OFG) inspire confiance. Le made in France, bon pour l’emploi et pour l’économie, est utile aux entreprises manufacturières, mais aussi aux entreprises de service.

Le label Origine France Garantie (OFG) garantit que le produit (en partie) soit fabriqué sur le territoire français. Des entreprises de service vont bientôt être labellisées, et vont s’engager sur cette démarche. Ce label est très utile au moment où la relance économique est au cœur des préoccupations, à la suite de la crise Covid. 

Le made in France s’oppose à une forme de mondialisation des produits, et notamment des produits à bas coût. Thierry Hoo, maître artisan, gérant de À la ville à la montagne, acquiesce cette idée : “Les marques qui sont fabriquées en Asie ne sont quasiment pas réparables. Ce qui m’insurge le plus, c’est que de grandes marques avec lesquelles nous travaillons, au lieu de réparer, jettent. Il ne faut pas oublier que nous, cordonniers, nous avons été l’un des premiers métiers à faire du développement durable (la réparation).” Gilles Attaf, fondateur de Belleville et Président du label Origine France Garantie, appuie : “À la ville à la montagne aujourd’hui fait une démarche de certification OFG et je pense que tout cela est une bataille que nous devons tous mener : à la fois le service, et la production. Effectivement, nous étions attachés à la production au départ car le sujet était de reproduire en France et de motiver les entreprises à réindustrialiser, mais on s'aperçoit que le service commence à être délocalisé et c’est pour cela que nous avons voulu mettre en place ce service France Garantie. L’idée, c’est vraiment l’origine du produit. Ce qu’on veut, c’est que le consommateur soit sûr du produit qu’il achète et de l’origine du produit.”  

Qu’en est-il des coûts de travail ? Thierry Hoo précise que cet élément pèse dans la balance en prenant l’exemple de son commerce : “Nous sommes six salariés dans l’entreprise. J’estime leur donner de bons salaires. Mais malgré tout, je veux toujours essayer de les intéresser, de les faire progresser, de les garder. Mais c’est compliqué ! Il y a des charges très lourdes.” Pour Gilles Attaf, il faut mettre ce sujet sur la table : “C’est une question qui doit être posée bien évidemment ! Mais je pense qu’il faut aussi travailler sur d’autres comme la compétitivité hors coûts, la montée en gamme, le service !”

Malgré les coûts de travail élevés, l’industrie française se démarque par la qualité des produits et des services. Peut-on concurrencer des pays à bas coûts comme la Chine, le Brésil ou l’Inde ? Gilles Attaf explique : “C’est plus compliqué… Mais regardez, nous, aujourd’hui, nous certifions par exemple des voitures sur le territoire français. Je préfère des marques étrangères qui fabriquent en France que des marques françaises qui fabriquent en Turquie.”

Thierry Hoo, maître artisan, gérant de À la ville à la montagne et Gilles Attaf, fondateur de Belleville et Président du label Origine France Garantie sont les invités de SMART JOB. 

Pauline Gratelle