LE GRAND ENTRETIEN

Le Grand Entretien de Maxime Brunet (In the Memory) par Michel DenisotDurée : 11m

Vendredi 16 juillet 2021, LE GRAND ENTRETIEN reçoit Maxime Brunet (Cofondateur, In the Memory)

In The Memory : cinq questions à Maxime Brunet et Alexis Mau

Cette plateforme SAAS permet de semi automatiser le pilotage et l’analyse de la performance commerciale, pour permettre aux entreprises du retail de gagner du temps.

Quelle est l’histoire de In The Memory ?

Nous avons créé In The Memory fin 2018 en partant d’un constat : les acteurs du retail ont accès à une quantité de données incroyables, mais leur densité complexifie le travail d’analyse et ralentit la prise de décisions. Or bien exploitée, la donnée devrait permettre au contraire d’accélérer et d'améliorer la prise de décision au quotidien. Nous décidons alors de partir d’une page blanche en créant l’outil idéal pour mettre la data au service du décisionnel métier de nos clients distributeurs et industriels. Nous avons rapidement convaincu un premier distributeur majeur en France, puis deux autres en 2019 et 2020. Aujourd’hui, nous sommes 40 professionnels, et nous travaillons déjà pour plus de 100 marques du retail.

Quel est votre métier concrètement ?

Nous développons une plateforme SAAS qui semi-automatise le pilotage et l’analyse de la performance commerciale, et qui propose des recommandations très opérationnelles aux distributeurs et aux marques du retail. Grâce à notre plateforme, les “category managers”, chefs de produits, acheteurs, ou encore les spécialistes du CRM s’affranchissent des tâches chronophages et prennent au quotidien, de meilleures décisions pour des transformations concrètes et des retours sur investissement en magasin : choix d’assortiment produit, stratégie promotionnelle, organisation du merchandising, etc.

Qu’est ce qui fait votre particularité ?

In The Memory base son ADN sur la satisfaction de ses clients. Aujourd’hui, 98 % des utilisateurs de notre plateforme attestent que l’outil leur permet de mieux piloter la performance des catégories et des marques, découvrir de nouveaux indicateurs, gagner du temps dans l’analyse, et surtout, d’accélérer leur prise de décisions. Nous construisons notre particularité sur l’aspect résolument moderne et décisionnel de notre plateforme. Nous voulons que nos clients puissent rapidement aller à l’essentiel et identifier les transformations concrètes à opérer dans leurs magasins.

Comment aidez-vous les acteurs du retail ?

Nous aidons les distributeurs et les marques à prendre de meilleures décisions au quotidien avec plusieurs ambitions : proposer un outil interactif permettant aux opérationnels d’itérer selon leurs éléments de cadrage ou contraintes métier, apporter les bons KPIs selon la problématique traitée, unifier et améliorer la vision data dans l’organisation interne, fédérer les équipes via l’utilisation d’un outil unique et intégré aux autres outils internes, fluidifier la collaboration entre équipes, avec les partenaires commerciaux et enfin d’accélérer et renforcer la prise de décisions.

Quelles évolutions à venir pour votre société ?

Nous voulons poursuivre la forte croissance de In The Memory en focalisant nos efforts sur la satisfaction de nos utilisateurs. Nous envisageons de lever des fonds dans les prochains mois, pour accélérer le développement de nos outils, sur de nouvelles verticales métiers, et démarrer l’implémentation de Memory à l’international ; nous avons déjà identifié deux pays européens dans lesquels nous lancerons Memory d’ici la fin de l’année. Pour cela, nous cherchons à recruter au moins 10 nouveaux talents dans les prochains mois, experts métiers, data scientists et développeurs.