SMART TECH du 13 juillet 2021

    Disponible en audio

    Apple Podcast, Spotify, Deezer...

Demain, apprendre à déconnecter

C’est LE sujet de dispute à la maison, les smartphones des enfants. Et maintenant que les enfants, pré-ado et ado sont en vacances scolaires, le sujet de la déconnexion risque de revenir souvent sur le tapis. La solution se cache peut-être derrière cette innovation en préparation.

Un ingénieur français, père d’un pré-ado qui est entré au collège, a décidé de créer une technologie pour apprendre à son enfant à se déconnecter.

Le résultat c’est Pozzz ! Une pochette connectée pour garantir la déconnexion aux enfants et aux parents.

C'est une pochette, assez grande pour accueillir un seul smartphone.

Mais ce n’est pas une simple pochette.

À l'intérieur se trouvent deux technologies.

La première c’est une carte électronique, qui reconnaît le smartphone a proximité grâce au Bluetooth. Là, on ferme la pochette ! 

C’est à ce moment-là qu’intervient la deuxième technologie, qui fait l’objet d’un brevet mondial après 3 ans de développement ! Tout est dans le zip. À l'intérieur de la couture se trouve un matériau conducteur souple. Un capteur qui détecte le passage du zip, et son sens.

Ainsi la pochette sait quand le zip est ouvert ou fermé ! 

Le signal est envoyé à la carte électronique qui fait le relai avec l’application.

Pour motiver l'enfant, la techno fonctionne sur un système de gamificaiton par récompense.

Plus le téléphone reste en place dans sa pochette, plus les points s’accumulent. 

L’objectif c'est bien d’éduquer l’enfant, de l’habituer à faire des pauses, à s'éloigner de son téléphone sans être sollicité par les notifications.

D’ailleurs Pozzz est pensé une utilisation sur la durée.

Alors plus les pauses sont régulières dans le temps, plus les points augmentent.

Pour la récompense, ça dépend des parents ! Ce sont eux qui vont instaurer un système de récompense en fonction des points.

Concrètement les enfants ont accès à une version de l’application qui leur est dédiée, avec l’évolution de points, des badges qu’ils remportent en fonction de leur niveau et il peut même y avoir un classement avec ses frères et sœurs.

Les parents eux ont une version où ils peuvent contrôler l’évolution de leurs enfants.

Ce sont eux qui programment les pauses.

30 minutes après le repas, 1h à l’heure des devoirs dès la rentrée, etc.

Le sommeil, c’est sérieux ! 

La nuit on passe au niveau supérieur ! Pour le créateur de Pozzz, la nuit n’est pas négociable. 

Autrement dit, si l’enfant ne range pas son téléphone dans la pochette après l’heure fixée, il est rappelé à l’ordre par une notification.

Et si dans la nuit il viendrait à l'enfant l'idée de récupérer son portable en douce, les parents recevront une notification dès que le zip sera en mouvement. Notification qu’ils ne reçoivent pas la journée, car l’objectif est d'éduquer l’enfant à la pause sans l’espionner. Mais le soir, c'est une autre histoire.

Selon une étude de médiamétrie, l’âge moyen de l’obtention d’un smartphone c’est 9 ans et 9 mois.

Alors dès 9 ans ! 

La cible, ce sont les collégiens. Car c’est le moment où la cohabitation autour de cette technologie est la plus délicate.

Il faut savoir que 87 % des collégiens ont un smartphone et passent plus de 4 h par jour, hors de l’école, sur leurs smartphones.

Mais cette techno elle permet aussi de répondre à la réplique “oui mais toi aussi tu es sur ton téléphone maman !” 

Alors là il suffit d’acheter une pochette aux parents. Et tout le monde se formera à la déconnexion.

La mauvaise nouvelle, c’est qu’il faudra quand même attendre fin août pour tester cette solution.

Mais on peut déjà commander une pochette sur le site internet et croiser les doigts pour que d’ici là les vacances se passent dans le calme et l'harmonie.

Cécilia Severi