Jeudi 22 juillet 2021, SMART TECH reçoit Pierre-Etienne Franc (CEO, FiveT Hydrogen AG) et Philippe Delmas (consultant en stratégie industrielle)

+ plus
    Disponible en audio

    Apple Podcast, Spotify, Deezer...

L’hydrogène va-t-il révolutionner l’aviation ?

Régulièrement critiqué en raison de ses émissions de CO2, le secteur de l’aviation sur l’hydrogène pour réduire son impact. Cette solution durable représente cependant un défi de taille pour le secteur qui va devoir repenser entièrement son modèle de fonctionnement s'il veut l’adopter.

Le problème climatique de l’aviation est assez simple selon Philippe Delmas, consultant en stratégie industrielle : “tout d’abord un avion cela a un moteur, un moteur d’avion comme celui d’une voiture, cela émet du gaz carbonique qui est un puissant facteur de réchauffement du climat”, rappelle-t-il, “il y a aussi un second problème lié à l’aviation en particulier : les belles traînées blanches que vous voyez dans le ciel sont en réalité la suie des moteurs qui est rejeté dans l’atmosphère, en altitude, là où il fait très froid. Cette suie se transforme alors en cristaux de glace qui forment des nuages et ces derniers vont empêcher la chaleur de s'échapper. Ce phénomène représente les deux tiers de l’impact climatique des avions”

L’hydrogène apparaît donc comme une solution idéale car cet élément chimique est plus facile à stocker que l'électricité et plus intéressant en termes d’autonomie pour les véhicules que l’essence. Aussi, les rejets d'un véhicule à hydrogène sont composés uniquement d'eau. Enfin cette technologie est déjà utilisée ailleurs, pour d’autres modes de transports et dans l’industrie. 

“Utilisé l’hydrogène dans le secteur de l’aviation est d'autant plus pertinent, que l’hydrogène joue un rôle ailleurs, pour décarboner les secteurs lourds de l’industrie, pour décarboner les secteurs lourds des transports routiers, ferroviaires, maritimes, l’hydrogène est aussi une solution”, affirme Pierre-Etienne Franc, le CEO de FiveT Hydrogen AG, “avec l’aviation on couvre l’ensemble des modes de transports et quelques part l'aéronautique va bénéficier de ce qu’il se passe dans les autres secteurs. Quand on regarde le monde des transports, il y a quand même des grands hubs multimodaux qui sont les ports et les aéroports et il serait donc intéressant d’y avoir de l’hydrogène”.

Côme Dubois