LE GRAND ENTRETIEN

Le Grand Entretien de Jérôme Varnier (Innovorder) par Michel DenisotDurée : 9m

Mercredi 1 septembre 2021, LE GRAND ENTRETIEN reçoit Jérôme Varnier (Cofondateur, Innovorder)

Innovorder : cinq questions à Jérôme Varnier

Cette startup, créée en 2014, propose une solution digitale pour la restauration avec une expertise particulière pour la restauration rapide et la restauration collective.

De quel constat êtes-vous parti lorsque vous avez créé cette société ?

Fondée en 2014, Innovorder a développé le premier OMS (Order Management System) dédié à la restauration commerciale et collective, complet, évolutif et adapté aux besoins des grands comptes. Nous avons conçu une solution comprenant un logiciel de caisse, une commande en ligne en marque blanche, des bornes de commande, des programmes de fidélité, des frigos connectés et enfin un back office de gestion. 

Nous sommes partis du constat que les consommateurs étaient de plus en plus connectés à leur smartphone. Les habitudes de consommation ont évolué extrêmement rapidement avec la livraison : le temps consacré au repas, les types de repas... Le secteur de la restauration avait peu évolué et était très faiblement digitalisé. Tous ces changements structurels dans le marché, nous ont convaincu du potentiel de création d’entreprise. Nous avons depuis grandi avec nos clients, avec une approche terrain très forte. 

À quels besoins répondez-vous ?

Nous offrons aux restaurateurs une suite logicielle omnicanale en constante évolution, leur permettant de générer plus de chiffre d’affaires, d’optimiser les processus opérationnels et d’améliorer l’expérience client. Nous accompagnons nos clients dans leur transformation digitale pour leur permettre de surmonter les challenges actuels et futurs. Nos solutions répondent à plusieurs KPIs importants dans le secteur de la restauration : augmentation du panier moyen de plus de 10%, fluidification des flux avec une diminution de l’attente en caisse aux heures de pointe grâce aux nombreux canaux de prise de commande, amélioration de l’expérience du personnel pour une meilleure productivité, moins de temps sur les machines et plus de temps avec les clients. Le service est aussi amélioré pour une meilleure expérience client, le développement de nouveaux modes de consommation facile à déployer et enfin un faible investissement initial pour le restaurateur.

Comment la crise a-t-elle influencé cette accélération de la digitalisation ?

La crise sanitaire a accéléré une lame de fond déjà présente avant la crise. C’est un secteur en pleine digitalisation, et cette crise a créé une prise de conscience très forte des décisionnaires, qui ont été obligés de se réinventer, de trouver de nouveaux modèles de distribution et de digitaliser certains processus métiers. Nous considérons que cette crise a fait faire un bond de 3 à 5 ans au secteur. 

Tous les restaurateurs peuvent-ils utiliser vos solutions digitales ? 

Innovorder est une solution pensée pour la restauration avec une expertise particulière pour la restauration rapide et la restauration collective. Nous pouvons accompagner l’ensemble des restaurateurs, mais notre cœur de cible est sur les besoins complexes comme les flux importants, l’omnicanalité ou encore les chaînes de franchises.

Quelles sont les prochaines étapes d’Innovorder ?

Innovorder investit 2,5 millions d’euros par an en R&D. Ce chiffre va être amené à doubler d’ici 24 mois. Le secteur n’en est qu’au début de cette transformation, et nous nous positionnons comme le leader de cette transformation, d’abord en France puis en Europe.