LE GRAND ENTRETIEN

Le Grand Entretien de Laurent Ducoin (Hymago Energie) et Arnaud Chalret Du Rieu (Hymago Energie) par Michel DenisotDurée : 9m

Mercredi 15 septembre 2021, LE GRAND ENTRETIEN reçoit Laurent Ducoin (Associé investisseur, Hymago Energie) et Arnaud Chalret Du Rieu (Président Fondateur, Hymago Energie)

+ plus

Hymago Energie: cinq questions à Arnaud Chalret Du Rieu et Laurent Ducoin

Hymago Energie innove avec sa nouvelle façon de produire une énergie renouvelable 24h/24, 7j/7 grâce à l’hydrolien fluvial.

Qu’est-ce que l’hydrolien fluvial ?

L’hydrolien fluvial est une nouvelle façon de produire de l’énergie hydraulique renouvelable. À la différence des centrales hydroélectriques qui nécessitent des barrages, nous exploitons l’écoulement gravitaire et naturel des cours d’eau pour produire une électricité verte sans intermittence. En effet, contrairement au solaire et à l’éolien qui dépendent des aléas climatiques et sont intermittents, les forces motrices des cours d’eau ont l’avantage d’être constantes et prédictibles. L’hydrolien fluvial est donc la première solution capable de produire une énergie renouvelable 24h/24, 7j/7.

En quoi votre solution est-elle innovante vis à vis de l’environnement ?

Le fait d’être flottant et mobile permet le respect de la continuité sédimentaire et environnementale des cours d’eau en adéquation avec les nouvelles directives européennes. C’est d’ailleurs ce point fondamental qu’a retenu France Water Team lorsqu’ils ont labellisé notre projet cette année. Nous sommes également en mesure de restituer un site à son état d’origine en fin d’exploitation, ce qui nous soustrait aux études environnementales comme nous l’ont déjà confirmé les organismes publics lors de nos précédentes expérimentations. Dans le contexte actuel et pour l’avenir, nous pouvons proposer une solution qui n’oblige pas à réaliser d’études d’impact, ce qui est un réel avantage dans la simplification administrative et la rapidité d’installation de nouveaux sites de production d’énergie renouvelable.

À quels besoins répond l’hydrolien fluvial ? 

L’hydrolien fluvial permet de produire une énergie renouvelable dans des zones fluviales non exploitées à ce jour et ce sans nécessité d’infrastructure lourde. Nos estimations montrent que cela peut représenter jusqu’à 70% du réseau fluvial national disponible aujourd’hui. Par ailleurs, dans un contexte de décentralisation de la production d’énergie et de son raccordement au réseau, l’hydrolien fluvial a toute sa place dans le mix énergétique territorial et contribue à l’augmentation de la part de production d’énergie renouvelable comme le souhaite les politiques publiques.

Quels sont les avantages ?

Le principal avantage, c’est avant tout sa singularité. Là où nos concurrents exploitent seulement la vitesse de circulation de l’eau, nous exploitons la force motrice, ce qui nous permet de faire tourner de plus gros alternateurs et de produire une énergie renouvelable de manière continue et prédictible. Par ailleurs, comme elles sont flottantes, elles peuvent se positionner en séries les une derrières les autres et ainsi permettre à un même volume d’eau de produire plusieurs fois de l’énergie, ce qui n’est pas possible, comme on le sait avec le vent et le soleil.

L’autre intérêt de cette technologie est sa rapidité de fabrication et d’installation. En effet, un parc d’hydroliennes peut être installé en une journée et commencer à produire le soir même. Pour ce qui est de l’exploitation, la génératrice est située sur la plateforme, donc hors de l’eau, ceci facilite les opérations de maintenance et une série de capteurs nous remontera en temps réel des données d’exploitation, de mesures environnementales et de vidéosurveillance, le tout géré et traité à distance grâce aux systèmes d’IoT, l’Internet des Objets.

Quels sont vos projets à venir ?

Nous sommes une jeune société et notre priorité est de démontrer notre capacité à lancer notre activité commerciale. Nous venons de finaliser en juillet notre première levée de fonds et nous entamons sur ce mois de septembre les démarches de raccordement au réseau avant la fin 2021 afin de commercialiser notre premier parc d’hydroliennes en Occitanie dont les contrats de rachat d’énergie sont déjà formalisés.

Pour 2022, des partenariats avec des sociétés de renom sont en cours, tant pour l’exploitation que pour l’industrialisation. Nous souhaiterions également proposer nos services à des collectivités locales c’est pourquoi nous lançons un appel à des maires de communes qui ont, par exemple, des moulins à l’abandons car en ayant la capacité d’équiper des canaux de fuites de centrales hydroélectriques, nous pouvons valoriser et maintenir ce patrimoine de France que les sénateurs ont souhaité préserver dans la dernière Loi Climat.