LE GRAND ENTRETIEN

LE GRAND ENTRETIENDurée : 10m

Vendredi 15 octobre 2021, LE GRAND ENTRETIEN reçoit Céline Clausener (Directrice Générale, Linkinnov)

+ plus

Linkinnov : cinq questions à Céline Clausener

Cette filiale du groupe Erganeo, a conçu la toute première plateforme digitale de France réservée exclusivement à l'innovation et à l’expertise scientifique. Linkinov facilite la communication entre les laboratoires et les entrepreneurs, contractualise leurs offres d'expertise et permet aux entreprises d’avoir accès aux innovations.

Pourquoi avoir créé Linkinnov ?

Pour combler un manque ! Les pays les plus innovants dans le monde se distinguent par la qualité de leur connexion entre les entreprises et les chercheurs. Plus les uns et les autres réfléchissent ensemble, travaillent ensemble, plus nombreuses sont les innovations. Depuis de nombreuses années, la France a souhaité stimuler cette connexion car historiquement, culturellement, elle est trop faible. Il y a eu les lois Allègre en 1999 puis la création de nombreux dispositifs tels que les pôles de compétitivité, les satt, les instituts Carnots…Or pour une nation comme la nôtre, où l’excellence scientifique est si élevée, notre niveau d’innovation, même s’il est désormais honorable doit encore être renforcé. Et aucune des initiatives ne s’est encore attelée à un élément déterminant dans le processus d’innovation : faciliter la réalisation d’expertises scientifiques des chercheurs publics au service des entreprises innovantes. C’est le défi que relève Linkinnov !

Qui vous finance ?

À ce stade c’est l’Etat. Quand nous avons présenté le projet pour la première fois, tout le monde était un peu étonné qu’on ait envie de s’attaquer à cette montagne. Mais l’Etat et BPI France ont fait preuve d’audace et nous ont donné les moyens de démarrer le projet. A nous de réussir désormais.

En quoi c’est utile de favoriser les analyses scientifiques des chercheurs auprès des entreprises ?

Dans les laboratoires, les chercheurs français possèdent une somme incroyable de connaissances et de savoir-faire, qu’aucune entreprise innovante n’a les moyens de posséder en propre. Or pour mener à bien leur programme d’innovation, pour dérouler leur schéma de R&D, les entreprises de toutes tailles, ont besoin très fréquemment d’éclairages ou d’arbitrages scientifiques : ce sont les missions d'expertises scientifiques. Ce que Linkinnov propose aujourd’hui, c’est d’offrir enfin aux uns et aux autres une interface digitale d’identification, de connexion et surtout de contractualisation. Linkinnov est le tout premier espace digital commun en France de ce type.

Linkinnov est donc une plateforme digitale ? Comment fonctionne-t-elle ?

Nous avons conçu Linkinnov comme un réseau social, le tout premier dédié exclusivement à l’innovation. Nous disons souvent, en manquant de modestie, que nous souhaitons rassembler la communauté d’experts innovants qui va relever les défis planétaires. Donc sur Linkinnov, on retrouve tout d’abord toutes les fonctionnalités classiques d’un réseau social. On peut créer son profil personnel qu’on soit chercheur, salarié d’une entreprise, ou bien un simple passionné d’innovation. Les inscrits peuvent aussi créer des pages, des groupes thématiques pour partager leur sujet favori d’innovation. Mais au-delà, nous avons construit une marketplace unique de matchmaking et de contractualisation des missions d’expertises scientifiques.

Quel est l’intérêt de passer par Linkinnov ?

Pour les chercheurs, Linkinnov va non seulement constituer un outil unique de promotion de leurs savoir-faire et leur permettre de saisir plus facilement des opportunités de collaboration avec les entreprises mais surtout un moyen de contractualiser de manière hyper simple en leur évitant d’être auto-entrepreneur. C’est qu’on appelle notre « click & contract ». Pour les entreprises, quand nous discutons avec elles, nous entendons que c’est très compliqué pour elles de savoir où sont les scientifiques qui pourraient les aider sur leur projet d’innovation, et lorsqu’après de longues recherches souvent fastidieuses, elles identifient la bonne personne se pose alors la question de leur disponibilité. Linkinnov leur offrira un gain de temps considérable pour tout cela. Et là encore même chose, le modèle de contractualisation que nous avons façonné va absorber toutes les contraintes de contractualisation avec le chercheur. La simple validation de conditions générales de services suffira. Toute la digitalisation sera finalisée au courant de l’automne mais d’ici là, j’invite tous ceux qui nous écoutent à s’inscrire !