LE GRAND ENTRETIEN

LE GRAND ENTRETIENDurée : 9m

Mercredi 3 novembre 2021, LE GRAND ENTRETIEN reçoit Natacha de Saint Vincent (Directrice générale du pôle formation, Lefebvre Dalloz)

+ plus

Lefebvre Dalloz : cinq questions à Natacha de Saint Vincent

Le groupe Lefebvre Dalloz, leader européen de la connaissance juridique et fiscale, offre une réponse globale aux besoins des professionnels grâce à des formations sur-mesure.

Que propose concrètement Lefebvre Dalloz ?

Lefebvre Dalloz regroupe toutes les activités françaises de notre groupe et offre une réponse globale aux besoins des professionnels d’aujourd’hui et de demain au travers de solutions éditoriales et logicielles et de formations. Lefebvre Dalloz est né de l’union de marques reconnues et emblématiques comme Francis Lefebvre et Dalloz bien entendu mais aussi Editions Législatives, Elegia, Bärchen, CSP Docendi et d’autres.

Qui peut faire appel à vos services ? 

Nos services s’adressent aux professionnels. C’est-à-dire aux salariés des entreprises : les collaborateurs des fonctions support des entreprises (les ressources humaines, les services juridiques, les directions financières et comptables). Mais aussi aux professionnels du droit et du chiffre comme les avocats, les experts comptables ou les notaires. Enfin, nous nous adressons également aux futurs professionnels et donc aux étudiants.

Quelles sont les formations que vous proposez ? 

Nos formations s’adressent aux professionnels, à la fois sur des volets techniques autour des problématiques cœur de métier du groupe, le droit sous toutes ses formes, la compliance, le chiffre (la comptabilité et la fiscalité), la gestion des ressources humaines, mais aussi sur les volets soft skills qui sont indispensables dans ces fonctions où l’on se doit d’être un partenaire métier et plus globalement dans tous les métiers. Les soft skills constituent le socle dont nous avons besoin pour évoluer en entreprise : le développement personnel, l’efficacité, la communication. Nos formations s’appuient sur des partis pris fort, qui définissent le socle de notre charte pédagogique : la Synergie, l’Up skilling, la Collaboration, les Cursus, l’Expérimentation, c’est l’opérationnalité, la mise en pratique qui va favoriser l’ancrage, la stimulation. Cette charte compose le mot Succès.

Qui sont les professionnels qui composent votre équipe d’intervenants ? 

Tout d’abord, les intervenants, aujourd’hui ont potentiellement plusieurs rôles : ils peuvent concevoir des programmes de formation, des supports pédagogiques ou des modules digitaux, ils peuvent animer des formations, ils peuvent jouer un rôle de facilitateur ou même d’évaluateur de compétences. C’est donc un rôle protéiforme. Certains remplissent plusieurs de ces missions et d’autres se concentrent au contraire sur une seule. Nous choisissons nos intervenants sur la base avant tout de leur expertise et de leurs compétences techniques. Mais nous considérons aussi leur capacité à intégrer et à déployer notre charte pédagogique nous les accompagnons, afin qu’ils puissent transmettre dans les meilleures conditions possibles et en respectant la charte. Concernant le volet expertise, c’est leur bagage de départ. Nos intervenants sont des professionnels de leur métier. C’est en agissant sur le terrain qu’ils rencontrent les cas concrets qu’ils vont pouvoir exploiter en formation, qu’ils peuvent donner des exemples de réactions de leurs propres clients, etc. Concrètement, ce sont des avocats, des experts comptables, des responsables en entreprise.

Quels sont vos prochains défis à relever ?

La période que nous traversons est extrêmement structurante pour les entreprises en général et pour la formation en particulier. Nous devons réussir à garder en ligne de mire notre objectif : assurer la montée en compétences de nos clients. Tout en capitalisant sur ce que nous offre la transformation du monde qui nous entoure : des technologies, des données, une valeur donnée aux interactions « réelles ». Cela implique une révision profonde de notre business model sur de très nombreux aspects, les ressources internes, nos collaborateurs, et leur propre montée en compétence-transformation vers de nouveaux métiers, une nouvelle relation de partenariat avec nos formateurs, une réflexion sur la pédagogie, bien sûr, une utilisation des nouveaux outils pour personnaliser nos formations, une réflexion sur les modalités de formation présentielles pour favoriser l’expérience, un travail sur le parcours client basé sur l’expérience mais aussi sur la donnée. En résumé : c’est vraiment cette expérience client optimisée à tous les étages qui nous permettra d’aboutir à notre objectif : la transmission.